Aujourd'hui a été une journée pénible, compliquée et pleine d'incompréhension et de souffrance...

Aujourd'hui je me suis énervée (encore) après ma fille.. au point de lui faire la tête toute la journée.... énervement finalement pour pas grand chose... 

Je n'y arrive pas. Je souffre trop. Vouloir changer, finalement, je me demande si c'est une bonne chose. J'ai l'impression que c'est ce que je veux depuis trop longtemps, et que c'est ça qui me fait souffrir, parce que je n'y arrive pas.

Depuis tout ce temps, j'ai vu des psys, j'ai pris des cachets, des lus des dizaines d'articles et de bouquins, j'ai vu des émissions...mais rien n'y fait...

Je crois qu'il faut que j'accepte qui je suis. Je suis dépressive, chronophage, procrastinatrice, désordonnée et j'en passe.... Là, aujourd'hui, je me dit qu'avoir des envies n'est pas possible pour moi. Que vouloir changer n'est pas pour moi. Que d'être sereine n'est pas pour moi. Tous mes essais tombent à l'eau. Un psy d'une émission parlait d'avoir des projets de vie, (des buts quoi) et d'avoir un arrosage automatique (un truc pour soi toute les semaines , auquel on ne déroge quoiqu'il arrive) Et bien je crois que ce n'est pas pour moi. Pas pour le moment....Aujourd'hui, suite à la "dispute" avec ma propre fille, j'ai eu l'impression d'avoir une belle claque dans la figure.. C'est vrai, on dit que les enfants sont nos miroirs... ben se voir ainsi ne fait jamais du bien je vous le dit.

Donc... je ne sais plus trop quoi faire... pour l'instant, je banis toutes envies de mon esprit.. non de mon emploi du temps.... m'imaginer coudre ma garde robe ... on verra ça plus tard.. je me contenterai de mes frusques non adaptées pour le moment...Avoir une maison propre, belle et acceuillante.. c'est pas en étant ici que ça se fera...et j'en passe...

En ce moment je suis épuisée.. je paie le contrecoup de ma procrastination passée.. Je suis débordée de boulot et du coup, comme hier nous avons voulu profiter du beau temps, je me suis retrouvée aujourd'hui à faire du ménage (la maison est dégoutante) et à faire du travail.. (les bulletins, encore des bulletins)..

Je crois que cette fois, et pour de bon, je vais m'en aller d'ici... Moins d'internet, de rêveries des vies des autres et de lamentations sur la mienne.

Je garde ce blog ouvert quelques temps, le temps que je mette vos liens ailleurs... et ensuite hop... au revoir petit blog...Vous n'aurez plus besoin de venir lire les lamentations d'une pauvre fille qui patauge dans la semoule...

Si le besoin s'en fait sentir, j'ouvrirai un espace ailleurs.. mais pour le moment...J'ai besoin de me couper de tout ça...

Merci d'avoir été là.... vous êtes courageuses!!! :) Je viendrai vous voir chez vous... mais ici, c'est fini...